Instant from Lucile Soeur on Vimeo.

Jadis confuses naguère recluses
Sises en la masure de l’estre en sommeil,
Plus guère ne s’osaient à circonvoleter
Les cursives de nos astres...
Mais à suivre la mesure de ses sens en éveil
Du volume de l’âtre le flanc s’est teinté.
Sosies de nous-mêmes de nous-mêmes sosies,
Phonèmes de scissions éreintées,
A l’instant encore coursives..
Plus n’aspirions-nous qu’à circonlocuter ;..
A l’instant, encor
Entre les affres de l’étant et de l’être les ifs
Plus n’aspirions-nous
Que notre centre-cavité.
C’est alors que l’artiste à notre actif
S’en vient ajouter le conte sensible
De l’il était une fois maintenant
Et
Des points de rouille d’un métal haletant
A la rousse nappe d’une oreille animale,
Du souffle court des eaux allant stagnant à
L’alerte découverte de l’instant prégnant,
Fanale Lucile distille diffuse...
Sensible, le souffle de l’instant T infuse...

-

Fabien Beuchet - Critique d'art - Août 2015